Accueil Dieudonné PHASE II (Archive octobre 2004 à mars 2005)
PHASE I PHASE II (ICI) PHASE III(ACTIF) PHASE IV(ACTIF)
Accueil
Mimonatif   Alternatif   Forums   INTOX->INFO   Perso   Riposte   Soutien









Script Semoun Fogiel Carlier dans ONPP France 3 ’Shoah pornographie mémorielle’

mardi 22 février 2005 ,par soutiendieudo





dans la meme rubrique...

RE-OUVERTURE DU SITE DE SOUTIEN A DIEUDONNE
Ce 12 janvier 2005 à LYON, le ’commerce’ des esclaves continue au grand jour / Lettre Ouverte
Dieudonné : « bombe atomique d’équilibre démocratique avec le tiers-monde et sionistes » - 24heures.ch
Antisémitisme et pression media - Arrêt sur images 5 septembre - France 5
57% des internautes trouvent que la mise en cause de la Justice pour son laxisme dans les affaires d’antisémitisme est injustifiée


Script de l’émission "On ne peut pas plaire à tout le monde" du 20 février 2005, parties mettant en cause Dieudonné MBALA MBALA.

La chronique de « Guy Carlier dans le bocal »

Carlier : Je ne parlerai pas de Dieudonné. On est là, tranquille pour une fois vous nous regardez avec vos enfants à qui vous n’avez pas pu dire demain y’a école vu qu’ils sont en vacances. (Fogiel : C’est les vacances scolaires, ouais !) et ils en profitent pour s’échouer sur le canapé dans des positions incroyables en mangeant le dernier marron suisse qui restait dans le frigo. Ce soir, les enfants nous regardent et c’est pour ça qu’on a fait venir Elie Semoun. Pour être honnête, avec Marco c’est vrai, on n’est pas vraiment fans. Nous on préfère les grands comiques, les seniors, les pointures. (Semoun plaisantant : je t’emmerde !) Maxime par exemple ou alors si on veut vraiment taper dans le haut de gamme : Les Chevaliers du Fiel ! Mais bon comme les enfants adorent quand Elie Semoun dit « Si tu es blonde avec une forte poitrine, téléphone moi ». On lui fera prononcer cette phrase à intervalles réguliers tout au long de l’émission afin de maintenir notre audimat.

Fogiel : Ellen [Ellen mac Arthur], vous comprenez ce qui se raconte ou pas du tout ?

Ellen : La moitié... peut-être pas du tout.

Semoun : En fait, oui, moi je ne vous connaissez pas bien mais vous vous nous connaissez pas du tout, en fait ?

Carlier : Ellen, avez-vous déjà entendu Elie Semoun chanter ?

Ellen : Non, pas encore.

Carlier : Alors à propos, j’allais oublier, je voudrais rassurer les téléspectateurs. Ne soyez pas inquiets. Restez avec nous, Elie Semoun ne chantera pas ce soir. Je répète Elie Semoun...

Fogiel : bien gonflé le public...

Carlier : Je ne voulais pas parler de Dieudonné, je voulais parler de la psy puisque c’est un des thèmes de la soirée. (Fogiel : tout à l’heure, ce sera l’enquête de la semaine) Je rappelle que le principe de base de la psychanalyse est le suivant : chacun de nous dans son enfance emmagasine inconsciemment des blessures morales qui peuvent resurgir à l’âge adulte et se manifester par des troubles du comportement, parfois les symptômes sont inoffensifs et on vit avec, comme vous Marco, c’est pas la peine de détailler. D’autres fois, ils nous pourrissent la vie et celle de notre entourage. C’est là qu’intervient la psychanalyse. Prenons un exemple au hasard. Un enfant que nous appellerons Elie S. Non, comme ça on risque de le reconnaître, appelons-le plutôt E. Semoun. Eh bien quand cet enfant chétif atteignit l’âge où ses sens s’éveillaient et qu’il déclara sa flamme aux jeunes filles de son collège, il fut quelque peu déçu par les réponses. Certaines lui répondirent : « Ecoute Elie Semoun ,ah merde, j’l’ai dit, moi aussi je t’aime mais en copain. » D’autres plus hypocrites lui dirent : « je ne veux pas que l’amour brise notre amitié alors je préfère ne plus jamais te parler ». Mais la plupart se contentaient de lui éclater de rire au visage. Eh oui ! Les bouches pulpeuses des filles ne s’ouvraient pas pour l’embrasser mais pour éclater de rire laissant le petit Elie humilié et aveuglé par l’éclat d’un rayon de soleil se reflétant dans un appareil dentaire. (Elie parlant d’Ellen : maintenant elle sait qui je suis !) Mais à la réflexion , le petit Elie se dit qu’une fois que les filles avaient la bouche ouverte sur un malentendu tout pouvait arriver. Il décida donc d’en faire son métier et devint une grande vedette du rire. Pourtant, au fond de lui, un petit garçon chétif avait toujours envie de séduire de façon romantique. Alors abusant de son statut de vedette, il se mit à chanter des chansons d’amour (Fogiel ricanant et parlant de Semoun soulevant les sourcils : il en a déjà marre, le pauvre ! Il est 21h08 et il est vanné là !). Certes, c’était difficilement supportable mais il ne faisait pas grand mal et comme ça lui faisait du bien, nous on le laissa faire. Ensuite, on s’habitua. Ecoutez [à ce moment là apparaît à l’écran un extrait vidéo d’Elie chantant] Non mais il sait bien, il sait bien, il sait bien que j’ai aimé, que j’ai aimé son disque. Je ne voulais pas parler de Dieudonné parce que j’aime ce mec, qu’il a un talent fou et qu’il est attachant. En plus au début, je comprenais sa violence comme par exemple le jour où je l’ai entendu parler d’Annie Cordy, vous êtes peut-être au courant de ça Elie ?, avec une violence inouïe, personne ne comprenait car tout le monde aime Annie Cordy, tout le monde sauf un enfant à la peau foncée qui voyait à la télé Annie Cordy chanter « chaud chaud cacao » déguisée en cannibale avec un os dans le nez. Et ça quand tu as 10 ans et que tu vois une chanteuse populaire le visage noirci au cirage danser devant une grande marmite où mijote un explorateur : soit tu en prends effectivement pour 10 ans de psychanalyse soit un jour ou l’autre cette blessure remonte à la surface et se transforme en colère. Voilà pourquoi au début on lui pardonnait tout à Dieudo. Et puis peu à peu, tes poussées de haine sont devenues de plus en plus fréquentes, un peu comme des crises d’epilepsie. On a l’impression que tu as comme un éblouissement. Tu perds le contrôle. Tu balances ta connerie antisémite et puis la crise passée, tu convoques les journalistes pour leur expliquer qu’ils ont mal compris. Le problème cette fois-ci, c’est que de balancer des saloperies antisémites à Alger est un symbole grossier comme un appel à l’insurrection dans les cités. Ça a un côté, j’organise la résistance de l’étranger. Dieudonné, tu te prends pour De Gaulle à Londres mais tu n’es que Ramadier* [ ???] à Munich qui alla ramper devant Hitler pour préparer les raffles et les camps. Décidément, on ne pensait pas qu’Annie Cordy pouvait faire autant de mal. Le voilà Ramadier* [Il pose sur la table le portrait de Daladier]. On s’en souviendra. Je comprends ta souffrance, cher Dieudonné, mais tiens si tu veux t’as qu’à enregistrer un disque comme Elie, enfin meilleur si possible. Je te promets qu’on le diffusera. Et si c’est pas suffisant, je t’en supplie, essaies la psychanalyse.

Fogiel : Merci Guy Carlier. Il faut dire que Dieudonné cette semaine, on va y revenir tout à l’heure, a parlé de la shoah comme une pornographie mémorielle. On va d’abord se détendre avant d’en parler.

Semoun : il n’a plus d’excuses là maintenant.

Fogiel : Je crois qu’y en a plus d’excuses et on voit ce qu’il y a derrière le personnage.

[on passe à l’interview d’Ellen Mac Arthur. Puis à celle d’Elie Semoun. Il est en train de décrire le contenu de son spectacle.]

Elie Semoun : [...] J’arrive avec un spectacle neuf où je mets des choses nouvelles, je fais du stand-up, chose que je faisais pas avant (Fogiel ajoute : à la Gad Elmaleh, à la Djamel Debbouze et Semoun répond :] oui, oui, je parle aux gens, chose que je faisais pas, j’ parle du racisme, j’ parle de Dieudonné.. euh..

Fogiel : On y vient alors à Dieudonné si vous voulez bien. Qu’est-ce que vous racontez sur Dieudonné sur scène ?

Semoun : Je parle du racisme, des clichés qu’on peut avoir sur les juifs, les arabes, les portugais, les chinois, enfin des conneries quoi...

Fogiel : Vous en pensez quoi de ces dernières déclarations quand il dit (Semoun ironique : Oh super ! J’adore ! ) à Alger. Vous qui le connaissez bien, vous avez été son pote [A cet instant précis, l’incrustation du titre « Ennemis intimes » apparaît à l’écran], vous nous avez fait rire tous les deux. Quand aujourd’hui, il dit « la Shoah pornographie mémorielle », quand au Zénith il raconte : « je suis interdit de télévision, Ardisson me l’a confirmé, maintenant c’est BHL, Finkielkraut et Bénichou qui parlent à ma place. », qui fait siffler le nom de pleins de gens, euh. qui sont juifs : BHL, Bruel, Bénichou, Alain Finkielkraut, vous en pensez quoi ? Lui, Bernard-Henri Lévy, y dit « Jean-marie Le Pen n’avait que des filles. L’actualité est en train de lui donner un fils : Dieudonné ».

Semoun : Oui bah moi ça me fait de la peine pour lui, quoi parce qu’au fond je l’aime bien. Je crois que c’est devenu un malade quoi. Il a raison (parlant de Carlier), il faut qu’il aille voir un psychanalyste. Au début, on pouvait penser que c’était un martyre. A la limite, il fait presque insulte à l’humour parce qu’il dit : c’est de l’humour, c’est une blague, euh....

Fogiel : Là il dit plus ça, il dit plus c’est de l’humour.

Semoun : Là c’est fini, il n’est plus humoriste, il est homme politique.

Fogiel : Quand il dit « Raffarin en personne était au CRIF le week-end dernier, il m’accuse parce qu’il faut toujours leu lécher le cul à cette équipe de malfrats, cette mafia qui est en train d’entraîner la République Française dans la guerre civile ».

Semoun : Ouais, bof. C’est de la démagogie. C’est des grosses idées simplistes et tout. Franchement, ça me fait de la peine parce qu’il a ...voilà, il est dans un monde spécial, le monde de la paranoïa, le monde où on voit des complots partout, où on est persuadé qu’y’a un lobby juif. J’sais pas. Franchement, ça me dépasse.

Fogiel : Quand Guy dans sa chronique dit qu’il remonte les cités, est-ce que vous croyez que ça a un effet sur des gamins qui sont peut-être radicalisés et qui...

Semoun : Je ne sais pas ... peut-être qu’il y a des jeunes qui se disent que en effet...

Fogiel l’interrompt : Quand il était au Zénith et qu’il a raconté tout ça, y’avait une salle entière qui l’acclamait quand même hein !

Semoun : Bah j’espère qu’ils savent ce qu’il dit, ce que Dieudonné dit.

Carlier : C’est là la différence avec l’autre, avec le vieux borgne. Lui il est localisé. On sait où il est Le Pen. Tu comprends ce que je veux dire ? (Semoun : oui, oui) Là tu as quelqu’un qui arrive (Semoun va dans son sens : c’est un peu vicieux quoi.) qui est comme je le disais tout à l’heure attachant parce qu’il a du talent etc. Donc que tu as spontanément tendance à suivre quand tu es jeune. Alors que, Le Pen, les mômes en ont rien à foutre, on sait exactement où il est et donc y’a un moment de flottement sur lequel joue Dieudonné et qui est assez odieux.

Semoun : Faut faire attention quand on est un personnage publique...

Carlier l’interrompt : Oui, c’est ça, c’est une prise d’otage.

Semoun : ...Et qu’on est aimé des jeunes et des gens. C’est délicat, on n’a pas le droit de dire n’importe quoi parce qu’y a des jeunes qui peuvent vous suivre.

Fogiel s’adressant à Jean-Paul Rouve : Jean-Paul , vous en pensez quoi vous - là on est sérieux trente secondes - mais à un moment donné on parlait de liberté d’expression pour Dieudonné et puis là il franchit des bornes qui sont...

Rouve : Il les franchit allègrement. Y’a Gad Elmaleh qui en parlait ce midi à la télé et y dit ç’aurait été un autre que Dieudonné mais tout le monde serait dans la rue et il se ferait interdire partout ce mec, il se ferait arrêter demain. Mais parce qu’il a du talent, une sorte de protection comme ça, mais c’est plus possible là....mais il est fou !

Fogiel : mais quand y’a des gars comme Daniel Prévost, Djamel Bourras qui montent sur scène au Zénith avec lui pour dire : mais oui tu dis tout haut ce qu’on pense tout bas.

Rouve : Ah bon ?

Semoun : Non, ça c’est Djamel Debbouze qui a dit ça. (Fogiel : Djamel..ouais mais après il s’est.. il s’est...) Mais Djamel m’a appelé le lendemain. Il a appelé Arthur. Il a appelé plein de gens pour dire qu’il s’était fait avoir par Dieudonné et qu’il le pensait pas et qu’il était hors de question de penser une seconde qu’il était antisémite. [Semoun poursuit] L’antisémitisme, c’est indiscutable, ça ne se discute pas. Donc non, non Djamel Debbouez y’a même pas , c’est même pas la peine d’imaginer que...

Fogiel acquiesce : hm, hm.

Semoun : Il a simplement du respect pour Dieudo, il trouve qu’il a du talent, comme plein de gens (Fogiel acquiesce hm, hm), et moi le premier j’ai vécu professionnellement avec lui pendant sept ans donc je sais qui c’est mais ça n’excuse pas.

[Sur l’écran apparaît le dessin censé être humoristique montrant la tête Dieudonné disant : « Djamel, c’est un sioniste ! ]

Fogiel : C’est à dire « je sais qui c’est » ? ça veut dire quoi « je sais qui c’est » ?

Semoun : Je sais qui c’est, je sais qu’il a du talent, je sais que voilà.... Mais le talent n’excuse pas tout. C’est pas parce qu’on a du talent, qu’on est drôle, qu’on est un excellent acteur qu’on a le droit de dire n’importe quoi, voilà.

Fogiel : Aujourd’hui quand Harlem Désir dit - on va terminer après là-dessus- « il faut boycotter Dieudonné et ses spectacles comme on a boycotté hier l’apartheid et demander la justice de le condamner sans ménagement. Dieudonné ajoute l’ignoble à l’indécence et il est aujourd’hui l’un des plus grands antisémites de France ».

Semoun : Ouais, non, pfft ... le boycotter c’est le rendre martyre donc ça fait son jeu aussi, pfft...mais je crois que le public est intelligent quoi. Ils sauront faire la part des choses... j’espère.

Fogiel : Très bien. En tout cas, vous serez seul sur scène, pas à deux cette fois-ci.

Semoun : Enfin y’aura des gens devant moi quand même.

***


NOTE :

Carlier a cité Ramadier dans sa chronique pour parler de Dieudonné alors qu’il voulait citer Daladier, joli lapsus révélateur. Plus tard dans l’émission suit à un sms d’un télespectateur rectifiant la bourde, Carlier est revenu sur son erreur et l’a corrigée à l’antenne

Pour rappel : Biographie des présidents du Conseil et des Premiers ministres

Paul RAMADIER (1888-1961)

Avocat et député socialiste, il s’engage en faveur de l’amélioration des conditions de travail (il prépare notamment une loi sur les accidents du travail, sur la retraite et protège les 40 heures).
Pendant la guerre, il vote contre les pleins-pouvoirs à Philippe Pétain et s’engage dans la Résistance. Premier président du Conseil après l’adoption de la Constitution de la IVème République, il ajoute aux institutions officielles la pratique de la "double investiture" ( devant le chef de l’État et devant l’Assemblée nationale) qui fragilise le pouvoir exécutif. Après avoir défendu le plan Marshall et détenu le portefeuille des Finances, il termine sa carrière comme inspecteur au Bureau International du Travail en 1952. ]

source http://www.archives.premier-ministr...

Edouard DALADIER (1884-1970)

Disciple d’Edouard Herriot, Edouard Daladier s’implante politiquement dans le Vaucluse, département dont il devient député de 1919 à 1958 (hormis durant la guerre) et maire de Carpentras à partir de 1911.
Il obtient un portefeuille ministériel chaque fois que le parti radical-socialiste se trouve au pouvoir. Président du Conseil à trois reprises (1933, 1934 et 1938-1940), il est le signataire des accords de Munich (30 septembre 1939) et resserre l’entente franco-anglaise. Le maréchal Pétain le fait arrêter en septembre 1940 et il est traduit devant la Haute Cour de Justice de Riom en avril 1942, en compagnie de Léon Blum. Déporté, il retrouve cependant après les hostilités un siège de député.
L’arrivée au pouvoir du général de Gaulle le conduit à se retirer de la vie politique.

Source : http://www.archives.premier-ministr...







signé...

soutiendieudo
site: SOUTIEN DIEUDO

Site de soutien à DIEUDONNE.

Ce texte est recopiable librement





fil: L’affaire Dieudonné dans ’’ Campus ’’ sur F2 à 23 h ce jeudi 24 février 2005
24 février 2005 Monostatos   [Début forum]

Extraits de la page de l’émission sur le site de F2

Antisémitisme ? Jeudi 24 février 2005

Le comique Dieudonné s’est défendu, samedi 19 février, contre les accusations de négationnisme que lui ont values ses propos sur le génocide des juifs. Il n’a pas qualifié la Shoah de "pornographie mémorielle", il a juste appliqué cette expression à « l’overdose » de commémorations et de reportages. On l’aurait donc mal compris, on aurait même tronqué ses propos... A la limite peu importe ! Le vrai problème, incontestable celui-là, c’est que l’homme de spectacle utilise son accès libre aux médias et ce qui lui reste de crédibilité pour mettre de l’huile sur le feu. Un feu qui n’avait vraiment pas besoin d’être attisé.. Ce soir, Campus relance le débat autour du chanteur africain Youssou N’dour et de l’historien Pierre-André Taguieff. Enfin, et c’est désormais une tradition, l’émission se termine en musique. L’occasion pour notre équipe de vous faire partager nos coups de coeur en live. Cette semaine, rayon musique française, nous vous proposons de découvrir le charme insolent de Julien Baer et ses mélodies funk-soul-pop.


fil: > Script Semoun Fogiel Carlier dans ONPP France 3 ’Shoah pornographie mémorielle’
23 février 2005 , par Sir Phil de Goudailledie   [Début forum]
Que dit Djammel ? qui c’est vrai , avez fait l’éloge de dieudo quand ils étaient ensemble sur le plateau. Mais depuis ??? en plus, là il a été impliqué. Il faut savoir si djammel a réellement appellé tout le monde.

fil: Gaston Kelman
22 février 2005   [Début forum]
Jt france2

J’espère que Dieudonné obtiendra son droit de réponse en direct dimanche prochain, ce serait la moindre des choses. J’ai des questions : l’invité du jt de 13 heures de france 2 d’aujourd’hui était Gaston Kelman. Face à Benoît Duquesne, il a exprimé son opposition à Dieudonné, mais pour une fois, celui-ci ne s’est pas fait traité d’antisémite et je pense que M. Kelman est resté très correct, ne faisant qu’exprimer son désaccord. On a compris notamment qu’il lui reprochait de parler au nom des noirs, et je suis d’accord d’autant plus que Dieudo n’accepte pas que le CRIF le fasse pour les juifs. Alors pourquoi Dieudonné dit le monde noir pense ceci ou cela ?

Par ailleurs, dans les paroles de Gaston Kelman, il m’a parut parfois reconnaître Dieudonné. Comment expliquer que deux personnes disent la même chose, mais que l’une des deux ne s’en rende pas compte ?


  • > Gaston Kelman
    23 février 2005 , par
    MILAS   [Début forum]
    Moi je voudrais ici dire ma revolte et mon degout face à ces attaques dont est victime dieudonné. Ce qui m’énerve le plus c’est le lynchage dont il est victime de la part d’autres artistes qui ont pourtant travaillé avec lui auparavant sur des films ou des sketchs et qui maintenant baissent leur froc devant la pression sioniste. Je pense notamment a Djamel debbouzze et gad elmaleh.Ce dernier detiens la palme du faux derche et il a recemment, sur l antenne de canal plus ,vomi sa haine de dieudonné en faisant des amalgames douteux et encore une fois en repandant l’intox. Seule une poignée d’artiste le soutiennent et je dis bravo à ceux-la. Francaises Francais soyez tres attentifs aux manipulations de ce lobby fasciste oeuvrant à la solde d’un etat raciste et criminel. L’heure est vraiment grave et il faut etre derriere dieudo et multiplier les actes de soutiens a sa cause et à celle de la verité. Les propagandistes sionistes sont à bout de souffle,ils jettent leurs dernieres forces dans la bataille mais ils plieront face à aux coup de butoirs du verbe vrai et des gens honnetes qui refusent leurs mensonges. Unissons nous pour la verité et refusons ce ministère de la pensée inique. Vive dieudoné et vive la liberté.

  • > Gaston Kelman
    23 février 2005
      [Début forum]
    Apparement vous n’avez rien compris ce qui concerné dieudo il parle pas au nom des noirs mais au nom de tout les opprimés qui n’ont jamais le droit à la parole sur les medias francais ni plus ni moins et c des citoyens français de toutes les origines.

  • > Gaston Kelman
    23 février 2005 diogène
      [Début forum]

    je n’ai jamais entendu que dieudonné parle " aux nom des noirs" mais bien POUR les noirs, puisqu’il s’agit de faire un film sur le code noir

    alors un juif peut parler pour les juifs ou en tant que juif , un arabe parler pour les arabesou en tant qu’arabe, et un noir ou métis peut parler pour les noirs ou en tant que noir

    il ne faut pas toujours déformer les causes et les propos


    • allez dieudo
      26 février 2005 , par
      leneuf   [Début forum]

      Pour ma part je pense que cette fois ci dieudo a peut-être été un peu trop loin. Et je trouve que la chronique de Carlier est pas mal faite, justement, il dit que parfois il a des crises. Mais bon, je l’adore Dieudo, j’ai eu la chance de voir son nouveau spectacle mes excuses d’une vidéo provenant du québec et il est vraiment génial. J’ai vu tout ces spectacles en vidéo et c’est un acteur brillant. Sa tournée sera-t-elle annulée ??

      Allez Dieudo, courage, soit humouriste avant tout !!!!!!! t’es tellement énorme. je pense que tu fais de la peine à tout les gens qui t’adorent en tant qu’humouriste.


    • > Gaston Kelman
      27 février 2005 amira
        [Début forum]

      à ce jour, on ne peut plus arriver à comptabilisér les attaques diffamatoires contre dieudonné.

      je lis sur oulala.net le compte rendu des propos tenus par ardisson et ses invités hier soir (dans un message) : horrible

      la veille c’était gad elmaleh et le présentateur de l’émission : weill

      c’est donc tous les jours et plusieur fois par jours

      qu’est ce que ça signifie ????

      la clique du crif de bhl et tous leurs valets en font des tonnes pourquoi ? le but est bien sur de "tuer" dieudonné d’imprimer dans chaque esprit l’image de dieudonné antisémite et surtout de le faire PARTOUT de façon à rendre quasiment impossible techniquement et financiérement les multiples procédures qu’ilconviendrait de faire en diffamation c’est pourquoi il faut se regrouper je pense avec "les ogres" qui trouveront un moyen juridique de passer à l’action . les petits ruisseaux font les grandes riviéres, il ne faut plus se contenter de s’indigner en paroles il faut passer à l’action

      les accusations d’antisémitismes sont graves et quand on peut prouver qu’elles sont diffamatoires, elles doivent etre également sanctionnées au m^^eme titre sinon plus encore pour les térribles dégats qu’elles occasionnent pour un individu

      il y a en plus une volonté de nuire affichée dans ces accusations diffamatoires, ceci est un délit important supplémentaire . il faut agir en adhérent à l’association "les ogres" ; j’adhére aujourd’hui avec les membres de ma famille si nous sommes des milliers, nous contituerons une force DE DEFENSE QUI POURRA COMPTER. faites-le ,dites le à tous , nous avons une chance de nous opposer aux forces du mal qui sont en train de détruire la démocratie, saisissons cette chance. c’est vraiment le moment


  • > Gaston Kelman
    2 mars 2005
      [Début forum]
    Ce mec (visiteur) n’a rien compris du tout, il apprécie ce traitre de Kelman...

    • > Gaston Kelman
      5 mars 2005 remember
        [Début forum]

      cher visiteur

      tu n’es pas sans savoir que des "visiteurs" de ce sites, apparement camouflés sous l’apparence de "soutiens" à dieudonné sont en réalité des "infiltrés" du lobby à la goebbels des sionnistes associés ! ils commencent doucement à introduire une argument douteux, si on les laisse continuer et qu’on leur répond, ils "montent en puissance" et en provocation , de façon à faire "deraper" vers un propos juridiquement condamnable ou qu’ils vont^prétendre comme tel. alors, ils "médiatisent" en outre, ils infiltrent une propagande "historique" négationniste, au profit de l’état d’israel c’est la manière de procéder des sionnistes, partout, toujours, en palestine, comme avec dieudonné.

      c’est la méthode type de tous les faschismes des lors qu’ils se sont emparé des médias

      en france c’est avec le chantage à l’antisemitisme, qui dure depuis 5 ans qu’ils y sont parvenus et avec beaucoup de collabos dans tous les médias.


soutiendieudo@altern.org ACCUEIL | PLAN | REDACTION