Accueil Dieudonné PHASE II (Archive octobre 2004 à mars 2005)
PHASE I PHASE II (ICI) PHASE III(ACTIF) PHASE IV(ACTIF)
Accueil
Mimonatif   Alternatif   Forums   INTOX->INFO   Perso   Riposte   Soutien









Chouraqui, La lutte contre le racisme anti-juif tourne à la bouffonnerie télévisée

lundi 19 avril 2004 ,par soutiendieudo





dans la meme rubrique...

Script Semoun Fogiel Carlier dans ONPP France 3 ’Shoah pornographie mémorielle’
RE-OUVERTURE DU SITE DE SOUTIEN A DIEUDONNE
Ce 12 janvier 2005 à LYON, le ’commerce’ des esclaves continue au grand jour / Lettre Ouverte
Dieudonné : « bombe atomique d’équilibre démocratique avec le tiers-monde et sionistes » - 24heures.ch
Antisémitisme et pression media - Arrêt sur images 5 septembre - France 5


Un cabinet d’avocats a été consulté pour s’assurer que l’antisémitisme affiché par certains lycéens n’expose pas la chaîne à des poursuites pénales. « Nous avons décidé de flouter les auteurs de ces propos et leurs victimes », souligne Guilaine Chenu, qui dit avoir « visionné le sujet une vingtaine de fois ». *

Un reportage d’« Envoyé spécial » réalisé par Elie Chouraqui et Yves Azeroual pour France 2 et diffusé jeudi 15 avril : il y était question d’une haine dite « ordinaire » opposant à Montreuil (93 Seine-Saint-Denis) les élèves du collège public Paul-Eluard à ceux du lycée juif laïque privé professionnel ORT (Organisation Reconstruction Travail ; ndlr : laïque mais kippa autorisée). *

"Ils" les attendent près du métro. "Ils" se jettent à plusieurs sur un élève", témoigne, dans le film, un professeur de l’ORT. *

"PASSÉ SOUS SILENCE"

"Ils", ce sont des musulmans. Et, parfois, ils viennent du collège public Paul-Eluard, à quelques centaines de mètres de l’ORT. Interrogée par M. Chouraqui dans le film, une jeune élève témoigne : c’est "les Noirs et les Musulmans contre les Juifs", qui sont "le peuple élu pour être des victimes. Ils veulent être supérieurs aux autres. Ils ont de la marque, de l’argent. Ça énerve les Noirs et les Arabes". *

« La discussion a été centrée sur l’antisémitisme. Il n’y a eu aucune place pour les autres racismes, contre les Arabes, les Noirs... », regrettent Sonia et Elsa, élues au conseil académique de la vie lycéenne de Créteil. *

"M. Azeroual n’a pas hésité, après une heure d’entretien à ses yeux infructueux avec des élèves de 13 et 14 ans, à les traiter de menteurs, avant de leur tirer de façon obtuse les réponses espérées et d’en tirer quelques secondes réputées utiles", a écrit, dans une lettre aux responsables d’"Envoyé spécial", Jean-Pol Lefebvre, qui appartient à une association de parents d’élèves et a assisté à une interview menée par M. Azeroual. *

Une enseignante du collège affirme : « A la fin, comme les propos des élèves n’avaient pas été particulièrement virulents, il était très énervé et leur a dit d’arrêter la langue de bois. » *

"Le film de M. Chouraqui fait croire que le quartier est en guerre civile permanente, a déclaré au Monde M. Lefebvre. C’est un film de propagande. Bien sûr qu’il y a des agressions. C’est même moi qui ai donné à la police l’identité de trois jeunes qui avaient agressé Nathaniel. Ce sont des jeunes en rupture, mal logés. Ça leur donne une identité d’agresser des jeunes de l’ORT." *

D’après Jean-Pierre Brard, le maire de la ville, tout, dans cette affaire, est manipulation. Contrairement à ce qu’affirme le réalisateur, « Elie Chouraqui n’est pas né et n’a pas grandi à Montreuil ». Et, dans son reportage, « tout a été scénarisé et les enfants ont été les acteurs bénévoles d’un film dont ils ne connaissaient pas le scénario. Il [Elie Chouraqui] leur a fait dire un texte qu’il avait déjà conçu lui-même. » *

Le ministre de l’Education nationale M. Fillon s’est dit « choqué » par ce reportage qui selon lui « ne montre qu’un aspect des choses ». *

le Premier ministre Jean-Pierre RAFFARIN a invité le réalisateur Elie CHOURAQUI à témoigner de son analyse et de ses conclusions quant à l’antisémitisme le lundi 3 mai 2004 à 15 h 00, à l’Hôtel de Matignon. *

Et c’est sans doute à des gens comme M. Chouraqui, trsè apprécié du CRIF, que notre gouvernement va confier la responsabilité de la lutte contre l’antisémitisme et le racisme, comme annoncé très officiellement il a peu ! *

Y compris sur le web...

http://www.amadoo.com/article.php ?ama_prefix=&aid=5906

http://www.liberation.fr/page.php ?Article=197372

http://www.20minutes.fr/journal/television/article.php ?ida=21893

http://www.lefigaro.fr/france/20040417.FIG0054.html

http://www.paixjusteauproche-orient.asso.fr/article.php ?code=1121&FormName=main.php&FormArticles_Page=1


Chenu et Joly précisent qu’elles ont suivi de près toute la fabrication du reportage, « la préenquête, le tournage et le montage ». *

http://www.liberation.fr/page.php ?Article=197373

Au-delà de Chouraqui, c’est donc toute la rédaction de Envoyé Spécial et de France 2 qui est mise en cause dans cette "affaire Chouraqui".


Voici comment Envoyé spécial annonçait ce reportage sur le site de France 2 * :


"Carte Blanche à Elie Chouraqui
Antisémitisme : la parole libérée
un reportage écrit et réalisé par Elie Chouraqui & Yves Azéroual

Jamais en France depuis la Seconde guerre mondiale, les actes antisémites n'ont été si importants. Leur origine ? En majorité des jeunes issus de la communauté arabo-musulmane qui trouvent ainsi de prétendues réponses à leur mal-être, leur perte de repères, leur intégration difficile et une identification au destin des Palestiniens, tout ceci sur fond de 11 septembre et de déclenchement de la seconde Intifada.

Membres et édifices de la communauté juive ne sont pas épargnés. On ne compte pas une semaine sans que l'on déplore, ici ou là, un acte ou une parole violente. Quels que soient l'endroit ou la personne, cour de récréation, transports et espaces publics, lieux de culte ou commerces de proximité, jeunes ou adultes, avec ou sans signes extérieurs, les Juifs de France ressentent un profond malaise. Même si depuis 2003, les violences antisémites semblent s'être stabilisées, le mal est installé, la parole est libérée. Aujourd'hui, en France, on n'hésite plus à franchir la ligne rouge, à exprimer l'odieux.


Avec Yves Azéroual, journaliste, auteur de nombreuses enquêtes sur ce phénomène, le cinéaste Elie Chouraqui, originaire de Montreuil, dans la région parisienne, alerté aussi par la lecture d'articles de presse relatant la difficile cohabitation entre un lycée juif et un lycée public de cette ville, a voulu y retourner plus de 30 ans après. Ce qu'il y a vu, ce qu'il y a entendu fait peur.

Ecrit comme une quête, faite de rencontres et de découvertes, d'entretiens poignants et de dialogues insolites, à l'écoute des victimes et des auteurs d'actes ou de propos antisémites, ce reportage  fait découvrir une face sombre d'une certaine France. Il est aussi le cri d'alarme d'un citoyen inquiet devant de déferlement de haine gratuite qui semble gagner de plus en plus les esprits".

Voici le message envoyé sur le forum de l’émission :



Sujet: Des excuses aux musulmans

Que vient faire la Shoah dans un reportage où tous ne parlent que de ce qui se passe en Palestine et en Israël ?

C'est très choquant !

On voudrait faire passer 1% des musulmans, et les palestiniens, et les arabes qui diffusent par satellite, pour les nouveaux nazis, qu'on ne s'y prendrait pas autrement !

Ce reportage, préparé et validé par la rédaction de l'émission et donc la chaine,  impose que France Télévision présente ses excuses à la communauté musulmane pour la suspiçion qu'il a jetté sur elle.

France 3 s'est excusé pour un simple sketch engagé politiquement contre l'extrême-droite sioniste par Dieudonné, qui ne méritait absolument pas le lynchage médiatique dont il a fait l'objet.

Ici ce sont des journalistes qui sont compromis dans une vraie manipulation de l'opinion publique. La réparation s'impose.

Kévin

pour soutiendieudo

Si vous voulez réagir vous aussi (inscription email puis envoi immédiat, avec modération a priori) :

Forum Envoyé Spécial : http://forumftvi.baobaz.com/request...

Voyez en particulier les témoignages d’un habitant Jlmontreuil : "Ca va, c’est pas la guerre. - Le conflit grave sur lequel s’appuie Monsieur Chouraqui s’est passé il y a plus d’un an. Il n’était vraisemblablement pas d’origine raciale ou religieuse au départ. Les "jeunes" en noirs, effectivement violent dans leur propos, mais filmés la plupart du temps de nuit ne sont pas des collégiens Pour le peu qu’on en voit, il s’agit d’une bande de "voyous" qui parasitent une cité (toute petite et plutot jolie) dans laquelle ils n’habitent meme pas."


Quelques extraits du commentaire de Elie Chouraqui dans ce reportage...

"Ca n’est pas une guerre des boutons, c’est une haine gratuite, une haine qui s’est transformée en bataille rangée, en chasse aux juifs. on les traque avec ou sans signe extérieur, religieux ou non, agés ou non, filles, ou garçons, qu’importe..."

"Que vaut un combat sur l’égalité civique, si celui-ci est battu en brèche par certains adultes, au sein même de la famille ?

Alors je m’interroge, où sont les réponses ? Peut-être auprès des responsables religieux de la communauté musulmane ?

N’est-ce pas à cette communauté de faire comprendre à sa frange la plus extrêmiste, à ses enfants perdus souvent abandonnés par la République, que la solution n’est pas dans la haine mais dans le dialogue, choisir la lumière plutôt que les ténèbres ?"

"Il y a 1% de musulmans arabes qui sont dans un schéma extrêmiste, dans un schéma de violence pour certains, de manipulation pour d’autres".

Un membre de la communauté mulsulmane pourrait-il avancer les mêmes commentaires en inversant les positions ?

"Ca n’est pas une guerre des boutons, c’est une haine gratuite, une haine qui s’est transformée en bataille rangée, en chasse aux arabes. on les traque avec ou sans signe extérieur, religieux ou non, agés ou non, filles, ou garçons, qu’importe..."

"Que vaut un combat sur l’égalité civique, si celui-ci est battu en brèche par certains adultes, au sein même de la famille ?"

Alors je m’interroge, où sont les réponses ? Peut-être auprès des responsables religieux de la communauté juive ?

N’est-ce pas à cette communauté de faire comprendre à sa frange la plus extrêmiste, à ses enfants perdus souvent abandonnés par la République, que la solution n’est pas dans la haine mais dans le dialogue, choisir la lumière plutôt que les ténèbres ?"

"Il y a 1% de juifs qui sont dans un schéma extrêmiste, dans un schéma de violence pour certains, de manipulation pour d’autres".

On n’y trouverait pas cohérente l’allusion subtile à l’Holocauste via les mots "vieux jeunes garçons filles", que l’on pourrait toutefois resituer dans un contexte de racisme d’extrême-droite contre les arabes dans certaines cités, par contre la mise en cause qui suit semble assez cohérente si on l’inverse. On se rend alors compte qu’elle perd de sa démonstrativité.

Et surtout on se demande comment on réagirait du côté des juifs ?

Pourquoi faire immédiatement et systématiquement référence à l’Holocauste quand il s’agit de traiter du racisme, et en rapport avec un conflit actuel ?

Y aurait-il un rapport direct entre les bourreaux nazis et les palestiniens ?

La dénonciation finale d’un film révisionniste et d’un film nazi qui sont arrivés en période de ramadan via les paraboles des cités, justifiée, mais disproportionnée dans la thématique abordée, avait quel objectif ?

Pourquoi évoquer un possible nouveau "devoir de mémoire" dans quelques années ?

Le conflit Palestino-Israélien ne suffit-il pas à expliquer ce qu’il se passe ? Ils en ont tous témoigné eux-même, ces lycéens. Aucun n’a parlé de la Shoah.

A en faire trop on sème la tempête.

*

Le lynchage de Dieudonné initié par quelques extrémistes juifs fanatiques, malheureusement largement relayés par quelques journalistes qui ne sont sans doute pas si neutres qu’ils le prétendent, a contribué à un durcissement de conflits sociétaux et de positions ethno-centrées.

Ce reportage et ses répercussions déjà prévisibles fait passer de la même façon et pour les mêmes causes, des conflits sociétaux durs en une bouffonnerie médiatique dramatique et limite mégalo-maniaque, qui n’a elle rien à voir avec un légitime humour engagé, mais plutôt avec un engagement pas drôle et douteux, et bien plus périlleux que les 2 minutes de sketch d’un soir qu’on a volontairement fait mousser.

Pour quel résultat pervers là-aussi ?...

_X°

Les * renvoient vers les sources web citées ou adaptées.







signé...

soutiendieudo
site: SOUTIEN DIEUDO

Site de soutien à DIEUDONNE.

Ce texte est recopiable librement





fil: Marie-Léonie Leblanc (RER D) dans Vie privée vie publique
24 septembre 2004   [Début forum]

Cette malade mythomane racialo-incendiaire devient une vedette en passant prochainement dans l’émission de Mireille Dumas !

Protestez contre cette banalisation de l’histoire qui a stigmatisé les banlieues, sans qu’à aucun moment elle ne s’excuse du mal qu’elle a fait avec la complicité malsaine des médias.

Son visage avait été masqué jusqu’au jour du procès, où ses avocats ont autorisé les medias à la montrer sans anonymat, ce qui a bien-sûr pour effet de la blanchir en l’humanisant. Les medias sont ainsi tous tombés dans le panneau d’une banalisation du lynchage des cités. Elle leur a alors balancé une phrase toute faite (qui ne peut pas venir d’elle, mais d’avocats très rusés), s’excusant "pour le mal qu’elle a fait pour qu’on s’occupe d’elle".

Un raccourci brouilleur de piste pour évacuer toute question de fond et laisser le côté affectif de son intervention la blanchir.

Elle va maintenant jouer les vedettes d’une real tv qui met le feu à la France en instrumentalisant les racismes.


  • lantisemitisme en france ...et la haine envers israel
    7 octobre 2004 , par
    alison   [Début forum]
    ce que dit chouraqui est tout simplement vrai...mais personne n’ose se lavouer... nous sommes exactement comme en fce ds les années 30...des synagogues brulées, cimetieres profa nées, et des humouriste qui utilisent leur soi diasant anti sionisme pour se moquer publiquement des juifs et disrael...la raison est malheureusement la meme que celle d’ya 50 : la jalousie....oui vs etes jaloux pourquoi ? parceque les juifs detiennent le monopole du comemrce et de l’economie en france...parce que c’est un peuple uni, solidaire, tjs en fetes...parcequ israel etait un desert a plus de 65%...c’est aujourdhui un pays moderne a la pointe de la tecknologie, rivalisant avec des puissances mondiales... vs etes jaloux parcequ avec ttes ces guerres, ts ces meurtres, tte cette haine qui existe envers nous NOUS SOMMES TJS LA !!! et de plus en plus puissants...alor dieudonné de mes couilles...tas beau vouloir humilier le peuple élu...et sa terre promise ..tu ne leur arrive pa a la cheville...c’est un humour gratuit qui blesse une communauté francaise ratachée a ses origines voila pourquoi c’est illegal...peut etre pa pasque c directement antisemite, mais parceque ds le contexte actuel ca ne peut qu’empirer les choses...moi israel est autant mon pays que la france et ce pour les 3 quart des juifs en france !! je vis en fce mais mon coeur est la bas...dc lorsquon di " quon se torche le cul avec le drapeau israelien" je reste pa insensible...mais bon je me prepare a une carriere dhumouriste moi aussi ou je vé me foutre de la gueule des noirs qui puent deja a 8h du mat ds le rer...mais bien sur ce nest pa mechant !! c pour rigoler, je ne mattaque a aucune religion... pfffffff chouraki je te benis !!! dieudoné c’est a cause de gens comme toi , et des jeunes qui sidentifient a toi que la situation en france est aussi grave !!! je nose plus porter de maguen david ds ma cité !! mon frere ne porte plus sa kipa ds la rue ...pourquoi on se gene peut etre pour porter des tchador dehors ?? g peur de dire que je suis une "levi" ... on a tagué une croix gamée sur ma boite aux lettres mais jusqua qd ca va durer ???..lappel de sharon cet été n’est il pa judicieu ? on se le demande !!

soutiendieudo@altern.org ACCUEIL | PLAN | REDACTION