Accueil Dieudonné PHASE II (Archive octobre 2004 à mars 2005)
PHASE I PHASE II (ICI) PHASE III(ACTIF) PHASE IV(ACTIF)
Accueil
Perso   Alternatif   Forums   INTOX->INFO   Mimonatif   Riposte   Soutien









Que le gouvernement interdise la milice fasciste Betar et la Ligue de Défense Juive

mercredi 6 octobre 2004 ,par soutiendieudo





dans la meme rubrique...

Le Nègre agonise
"Opinions de sérieux comiques"
366 jours, et une seule nuit
Libération emprisonné - Virage à Droite, et quel sionisme ?
L’affaire Ardisson : 30mn de lynchage de Dieudonné après montage - Exprimez-vous et Exigeons ! et SORAL


SACCAGE EN TOUTE IMPUNITE UNE LIBRAIRE ET BLESSE PLUSIEURS PERSONNES

"Nous constatons que le saccage d’une librairie et l’agression de plusieurs personnes par la Ligue de Défense mardi soir n’a suscité aucun émoi au sein du gouvernement qui persiste à autoriser cette organisation faciste, para-militaire et violente, interdite dans les autres pays, classée dans les mouvements terroristes aux Etats-Unis.

Ci-joint la lettre d’un télespectateur de France 2 qui souligne la responsabilité de cette chaîne dans de tels événements.



"Les milices juives (LDJ), si complaisamment filmées par votre collègue Cyrille Devaux, viennent de sévir en saccageant une librairie à Paris et en agressant les personnes qui s'y trouvaient, sans aucune distinction, des femmes et une fillette ayant été frappées.

Le constat que l'on peut faire est qu'avec de tels objets de propagande diffusés par vos soins, ces milices paramilitaires ont le vent en poupe et n'hésitent pas à faire leur loi en plein jour. Dans ce reportage, vous avez délibéremment stigmatisé Dieudonné, Mr Alain Soral et la communauté musulmane française.

Quelle irresponsabilité de la part de vos collègues qui ne font qu'attiser la haine, c'est écoeurant et vous ne devez pas en être fier. Votre profession est vraiment tombée bien bas avec de telles manipulations.

Il serait temps de vous mettre au travail et de dénoncez ces milices qui ont pignon sur rue en France, elles affichent ouvertement leur mépris pour la liberté d'expression et mettent en danger la vie d'autrui. Attendez vous qu'il y ait un mort pour réagir ?"

Cordialement

Eric Colonna

source Euro-Palestine : http://s8.hc81.net/~admin365/infos/...

A noter que la police avait été prévenue par Alain Soral des menaces de mort contre lui et du risque qui pesait sur cette signature à la librairie suite à l’immonde montage désinformateur de France 2.

Aucun agent des RG n’est intervenu pendant l’attaque sanglante, aucun policier en vue, ni avant ni pendant ni juste-après...

Le Betar qui est INTERDIT en Israël même doit être désormais interdit en France également.

Les liens entre le Betar, la LDJ Ligue de Défense Juive et le CRIF doivent être mis à jour par les autorités gouvernementale, qui ne peuvent pas ignorer qui sont ces extrémistes, dont les entrainements ont été filmés dans des locaux gardés par la Police Nationale et dénoncés par l’émission "Complément d’enquête".

Les Renseignement Généraux ne peuvent que savoir de qui il s’agit et ils surveillent même sans doute leurs activités et projets, comme pour tout groupuscule incontrôlable.

Une non intervention de l’Etat dans cette dérive violente qui ne fait qu’empirer, signe au minimum son laxisme, et au pire sa complicité avec l’extrême-droite juive activiste en France.

Que le CRIF s’explique sur ces liens avec des terroristes de l’intérieur.

Le Betar, et sans doute aussi la LDJ doivent être dissoutes et interdites en démocratie française !

pour voir la folie de ces milices :

http://www.liguededefensejuive.com

http://www.betarfrance.org/


Extrémisme pro-israélien en France : les principaux faits imputés

source 2004-10-05 : http://www.communautarisme.net/inde...

"La Ligue de défense juive (LDJ), constituée en octobre 2000 en France, interdite en Israël, est sans doute l’une des seules milices tolérées en France. Le Bétar, organisation violente pro-israélienne, a également fait parler de lui au cours des trois dernières années. Devant l’impunité dont semblent jouir ces deux organisations, l’Observatoire du communautarisme a jugé utile de publier la liste des principales actions violentes qui leur sont imputées. La loi républicaine, rappelons-le, commande de dissoudre les milices privées".

Principales actions et agressions imputées

La liste des actions qui suit est fondée sur une série d’articles de presse, de dépêches d’agences et de communiqués d’organisations. En l’absence de condamnations judiciaires, rappelons que la présomption d’innocence doit prévaloir.

-  26 mars 2002 manifesté à l’appel de la Ligue de défense juive, devant le siège de l’Agence France-Presse à Paris. Le « prix Goebbels de la désinformation » a été remis par un collectif d’organisations à l’Agence France Presse (AFP) et au journaliste de France 2 en charge du conflit israélo-palestinien, Charles Enderlin.

-  7 avril 2002 - Lors de la manifestation du CRIF « contre le terrorisme et l’antisémitisme avec Israël pour la paix et sa sécurité », un commissaire de police a été grièvement blessé à l’arme blanche. Dix personnes ont été interpellées mais seul un activiste nommé : William Bénichou a été condamné à quatre mois de prison dont deux avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve avec obligation de soins psychiatriques et interdiction de détenir une arme. L’auteur présumé de l’agression contre le commissaire de police n’a pas été arrêté.

-  30 septembre 2003 Des témoins du procès d’Alexandre Attali, gestionnaire du site amisrhaelai.org qui appelait au tabassage des juifs critiques du gouvernement israélien - en particulier MM. Brauman et Warschawski - menacés dans le tribunal de Paris. Alexandre Attali a été condamné à une peine de 4 mois d’emprisonnement assortie du sursis.

-  7 octobre 2003 Agression de militants pro-palestiniens et de militants d’organisation juives pacifistes dans une manifestation encadrée par des organisations pro-israéliennes devant le siège de la délégation palestinienne en France à Paris. Joseph Ayache, du Betar, a agressé un militant d’origine palestinienne. Il a été condamné en août 2004 à 4 mois de prison ferme.

-  13 novembre 2003 - Mouloud Aounit (MRAP) agressé à l’institut du Val Mandé par des individus casqués. La plainte n’a pas abouti faute de preuve.

-  30 décembre 2003 Des étudiants de l’AGEN violemment agressés le mardi 30 décembre 2003 à l’intérieur du tribunal administratif de Paris. Anthony Attal, défendu par Gilles-William Goldnadel, a été condamné à 10 mois de prison avec sursis et 2 ans de mise à l’épreuve.

-  28 septembre 2004 Librairie Au Pays de Cocagne contre Alain Soral. Plusieurs blessés.

"Constituée en France en octobre 2000, revendiquant entre 500 et 1000 membres, la LDJ ne compterait en réalité qu’entre 50 et 100 membres actifs.

La Ligue de défense juive (LDJ) est la filiale française de la Jewish Defense League créée par le rabbin Meir Kahane en 1968. Militant d’extrême droite et chef du mouvement Kach, auteur de déclarations racistes, le rabbin Kahane a été assassiné en novembre 1990 dans un hôtel de New York.

L’impunité dont bénéficient ses militants radicaux intrigue, d’autant plus que la LDJ est interdite en Israël car considérée comme un mouvement terroriste : pourquoi les différents ministres de l’Intérieur qui se sont succédés depuis sa création n’ont-ils pas pris l’initiative de la dissoudre ? Le gouvernement avait pourtant dissous le groupe d’extrême droite Unité radicale en 2002 en application de la loi du 10 janvier 1936 (Loi sur les groupes de combat et milices privées), après la tentative d’attentat manquée de Maxime Brunerie contre le président de la République Jacques Chirac le 14 juillet 2002. On apprenait même dans l’émission Compléments d’enquête consacrée à l’antisémitisme et diffusée sur France 2 le lundi 20 septembre 2004, que les membres de la LDJ s’entraînaient dans un bâtiment officiel à Paris, où ils suivaient des cours de krav maga, l’art martial de l’armée israélienne, avec la bénédiction des services de police !

En France, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) et la Ligue des droits de l’homme (LDH) réclament la dissolution de la Ligue de défense juive et du Bétar".

rappel source : 2004-10-05 http://www.communautarisme.net/inde...







signé...

soutiendieudo
site: SOUTIEN DIEUDO

Site de soutien à DIEUDONNE.

Ce texte est recopiable librement





fil: harceleur
23 décembre 2004 , par Kévin   [Début forum]
82.225.157.152, une seule personne qui passe ses journées à écrire pour rien

fil: LDJ : hystériques prédateurs, même l’UEJF les jette !
23 décembre 2004   [Début forum]

http://www.uejf.org/tohubohu/dossie...

"Ils sont marginaux dans la communauté juive, ne comptent qu’une petite centaine d’adhérents, mais ils sont partout. Dans les manifestations, dans les écoles juives, et surtout dans les esprits. Car la pensée comme les actions de la Ligue de Défense Juive (LDJ) sont d’une
violence extrême".

"Cinq scooters grondent devant la terrasse de Goldenberg. Moyenne d’âge : 16 ans. Le volume de gel au mètre carré bat des records. Au milieu, Ygal, l’activiste n°1 de la LDJ, veille. Son oreillette de portable lui signale une « bande à risque ». « Envoie un groupe à gauche, un à droite et un par derrière : une bande d’Arabes vient d’être repérée, on va voir ce qu’il veulent. » L’excitation se dessine sur les visages des jeunes. Trois scooters rejoignent les cinq jeunes Arabes deux rues plus loin. Le ton monte. Les « intrus » finissent par rebrousser chemin. Ils traversent la rue de Rivoli, frontière invisible du « ghetto ». Les scooters les suivent. La baston aura lieu près des quais de Seine. La LDJ règne sur le quartier, provoquant la violence plutôt que de la repousser".


fil: Appel Olga : Des Israëliens pour ramener à la raison l’État d’Israël
14 octobre 2004 intéressant   [Début forum]

"Appel Olga

L’État d’Israël devait apporter une sécurité aux Juifs ; il a créé un piège dont les habitants vivent sous la menace d’un danger constant, état de fait qui n’est vécu par aucune autre communauté juive.

L’État d’Israël devait réduire en poussière les murs du ghetto ; il a dorénavant édifié le plus vaste ghetto de toute l’histoire juive.

L’État d’Israël devait être une démocratie ; il a instauré une structure coloniale combinant les éléments évidents de l’apartheid avec l’arbitraire d’une occupation militaire illégale".

(...)

VOIR : http://www.altermonde.levillage.org...

"Cet appel vise à changer le discours politique en Israël, y ajoutant la dimension historique du conflit, et mettant à l’avant-scène les changements de structures politiques, idéologiques et culturels qui sont nécessaires afin d’atteindre, dans le futur, une réconciliation authentique".


fil: Pour tout savoir sur les milices juives d’extrême droite
6 octobre 2004 , par Monostatos   [Début forum]
Un très bon livre est sorti il y a quelques années sur ces milices : "Les Guerriers d’Israël", d’Emmanuel Ratier (1995, éditions Facta). On peut le joindre à l’adresse suivante : Faits et Documents, BP 254-09 75424 Paris cedex 09 (tél./fax : 0140168092, e-mail : eratier@faits-et-documents.com). Pour les gens qui sont un peu allergiques, je préfère préciser tout de même que c’est un auteur plutôt de droite. Peut-être lui en reste-t-il encore quelques exemplaires.

  • > Pour tout savoir sur les milices juives d’extrême droite
    6 octobre 2004 mmm
      [Début forum]
    j’ai expedié 2 messages qui ne passent pas

    • TECHNIQUE
      7 octobre 2004 , par
      Kévin   [Début forum]

      Attention, il y a deux étapes pour envoyer un message en forum : 1 on visualise 2 on envoit.

      Ensuite il faut attendre qu’il soit validé par un admin.

      Si ce n’est pas ça, clique sur le bouton Actualiser (ou menu Affichage/Actualiser) pour voir la dernière version de la page en ligne (beaucoup d’articles sont étoffés au fur et à mesure, et ton ordinateur peut par erreur de réglage afficher une vieille version déjà visualisée auparavant). Tu peux aussi faire sur le fond de page ckic-droit/Actualiser.


  • > Pour tout savoir sur les milices juives d’extrême droite
    27 décembre 2004 Klakmuf
      [Début forum]
    Ratier=chasseur de rats
    Evoquer le seul nom d’Emmanuel Ratier, disciple et continuateur d’Henry Coston, antisémite compulsif d’avant guerre, créateur obsédé d’un fichier juif qui devait s’avérer fort utile à la Gestapo, Ratier qui figure parmi les icônes du FN, cela situe les soutiens de Dieudo dans la mouvance de l’hyperdroite, ravie de trouver un nègre de service comme homme sandwich pour leurs saloperies racistes.

    • bababa
      27 décembre 2004
        [Début forum]

      Merci pour cette précision, utile, si elle est vérifiée. On sait maintenant.

      Cela ne situe pas du tout les soutiens à Dieudonné où tu dis. Quel rapport ? Encore un amalgame stupide...

      Surtout ne prononce pas le mot "hitler", tu risques de te tirer une balle dans la tête, si l’on suit ton raisonnement.

      Klakmuf c’est pas skinhead ça ? Pour dire "Nègre" tu es peut-être du Ku Klux Klan ? Homme-sandwich ? Non non les "nègres" étaient des "choses", des "meubles", rien à voir avec Mac-Do.

      Nous on est du Guss Guss Glans.

      On dit Guss Guss aux glands.

      Guss Guss !


soutiendieudo@altern.org ACCUEIL | PLAN | REDACTION